Manifestation

Même si légalisé, à Arras le rejet du MMA persiste

Au MMA Crew, ce sont les élèves et les adhérents qui effectuent le plus gros du travail au sein du club, ils ont démontré tout au long de ces 10 dernières années leur engagement pour la défense de ce sport, c’est pourquoi au nom de cette jeunesse arrageoise et des Hauts de France, je souhaite m’exprimer.

Cette passion pour laquelle je me suis dévoué corps et âme pendant toutes ces années est enfin en ce jour légalisée dans notre pays.

Nous pensions au sein de cette association voir enfin le bout du tunnel et en finir localement avec les préjugés et clichés tenus depuis des années par la municipalité d’Arras mais il semble que certaines mentalités politiques restent bien ancrées et comparables à celles de l’ancien monde.

Certes ils nous arrivent comme pratiquants reconnus dans leur discipline d’être conviés à divers événements mettant en avant les résultats de sportifs arrageois, mais par peur semble t il de choquer son électorat, le nom du club TEAM MMA CREW ou le nom de ce sport ne sont jamais mis en avant voir même promus au sein de la ville.

Cela fait également plusieurs années que nous souhaiterions organiser un événement sous l’égide de la FFKMDA appuyé par la Commission Nationale Pancrace.

Juste un Open comme il s’en organise en France depuis des années dans de nombreuses villes dans les règles du Pancrace, nos pratiquants arrageois y sont souvent engagés, combats très bien structurés sans risque pour l’intégrité des sportifs et encadrés par des arbitres certifiés pour ce sport.

Mais une nouvelle fois, nous nous retrouvons face à un mur et un refus de la municipalité, accompagnés de propos déplacés sur notre discipline émanant de représentant des services des sports.

Les divers échanges concernant le projet de cet Open ont tourné en rond en début de saison pour que finalement on nous annonce qu’il serait compliqué en cette période électorale de laisser un tel événement avoir lieu.

Même si j’ai du mal à comprendre pourquoi un événement sportif qui se veut festif et parfaitement encadré peut être une gêne pour des élections, nous aurions pu accepter de prendre patience si en parallèle un autre Gala d’arts martiaux n’avait pas eu lieu en janvier malgré cette soit disant période électorale.

J’espère que maintenant que cette discipline a été enfin acceptée ouvertement par la Ministre des Sports que les mentalités vont évoluer aussi localement.

Merci par avance pour votre soutien, vos partages mais aussi vos commentaires (écrits avec le plus grand respect de chacun).

Le MMA a enfin sa place dans notre société et les jeunes arrageois qui le pratiquent peuvent être fiers des valeurs qu’ils portent grâce à ce sport.

OSU